© 2018 par Galerie Bourreau-Ravier

7, rue de la Cure 85330 Noirmoutier, France

 LAWAND 

Lawand est kurde, né en 1984 en Syrie, à Rakka, au bord de l'Euphrate. Il a vécu à Alep jusqu'à l'âge de 10 ans. Puis sa famille a rejoint le père (Attar INAYAT), peintre reconnu et épris de culture française. Inayat est installé à Angers depuis un an quand Lawand arrive en France avec 300 peintures et dessins. La même année, il expose pour la première fois.

Mais le déracinement n'affecte pas le jeune garçon qui voit rapidement dans ce nouveau monde de quoi satisfaire son insatiable curiosité. Lawand a appris la peinture très jeune, dans l'atelier de son père. Il expose avec lui dans les salons de la région, se frotte aux autres artistes, au public, monte sa première exposition individuelle à 15 ans. Dès ses débuts, il privilégie la couleur et la lumière au sujet, l'ambiance au réalisme. A l'adolescence, il se dégage de l'influence paternelle pour trouver son style et son langage.

Si la peinture de Lawand est née en Syrie, ce pays n'a pas plus d'influence sur son travail que les autres lieux où il a vécu. Il dit "quand je visite une ville, j'y trouve une part de moi que je ne connaissais pas".

Et, pour Lawand, les mots vivre et peindre sont équivalents. Sa peinture recèle toutes les facettes de sa personnalité, consciente ou non. La répression des peuples opprimés est une hypothèse de travail et cette piste n'est qu'une interprétation parmi d'autres.

Peintre, dessinateur et sculpteur, il réalise également des livres d'artistes avec des poètes reconnus dont Adonis, Bernard Noël, Antoine Emaz, Jean-Claude Schneider, etc. Son travail est aussi publié dans les revues poétiques contemporaines comme N4728 et l'Etabli. Les œuvres de Lawand sont présentées par des galeries et des institutions en France, en Suisse, en Italie, en Belgique, en Angleterre ainsi qu'au Moyen Orient.

Il vit et travaille désormais à Lille.